Entretenir et adapter notre parc

Améliorer la performance énergétique du parc

Rénovation thermique.
Conformément aux engagements pris lors du Grenelle de l’Environnement et dans le cadre du plan stratégique énergétique du CDC Habitat (2011-2020), La Plaine Normande poursuit la rénovation de ses logements les plus énergivores, en particulier pour les logements des personnes les plus en difficulté (PLAI).

Certificats d’Economie d’Energie.
En 2015, la Plaine Normande a investi près de 8,1 M€ dans la réalisation de travaux de réhabilitation et plus de 5 M€ pour les travaux de maintenance. Un programme ambitieux qui a porté ses fruits puisque La Plaine normande a dépassé son objectif initial (121Gwh Cumac) avec un total de 204Gwh Cumac.

S’engager dans le renouvellement urbain

Depuis 2004, La Plaine Normande a su montrer sa capacité à mener des projets ambitieux de renouvellement urbain en partenariat avec les collectivités locales et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Fruits de réflexions menées à l’échelle des quartiers en étroit partenariat avec les collectivités locales, ces projets nécessitent de développer une approche globale, technique, économique et sociale.

Des opérations exemplaires : 

  • En 2004 et 2005, la Plaine Normande a entrepris avec la Ville du Havre, un programme de réhabilitation, résidentialisation et sécurisation de la Résidence Lamartine (150 logements collectifs) dans le cadre de restructuration du quartier Brindeau. Investissement 6.2 millions d'euros.
  • Réhabilitation et résidentialisation de la Grand’Mare à Rouen (287 logements collectifs). Investissement de 17.5 millions d'euros. 
  • Réhabilitation et résidentialisation de la Résidence Humbert au Havre (287 logements collectifs). Investissement 8.5 millions d'euros. Cette opération a été complétée par la construction au cœur de la résidence de 12 logements neufs pour 1.6 million d'euro.

Adapter les logements aux personnes à mobilité réduite

Population vieillissante, handicap, etc. le nombre de demandes d’adaptation de logements est en constante augmentation : de 5 logements en 2006, ce chiffre a doublé chaque année pour atteindre un pic à 55 en 2011. 

Pour répondre à ce besoin, plus de 186 logements ont été adaptés (72 % sur le département du Calvados et 25 % sur la Seine-Maritime) pour un montant de travaux de plus de 720 000 euros.

Quelques exemples de travaux d’adaptation courants :

  • Remplacement de la baignoire par une cabine de douche
  • Pose de WC rehaussé 
  • Amélioration du cheminement extérieur et des accès aux pièces de vie 
  • Mise en place d’une main courante dans le hall d’entrée et les escaliers